Foutebol
Foutebol
Le foot qui s'amuse à réfléchir


Falcao, coups de boule et forte tête


Il est l’homme qui a fait oublier Lisandro Lopez à Porto. Falcao s’est maintenant imposé à l’Atletico Madrid et a confirmé après de nombreuses galères en début de carrière. Portrait de la gâchette colombienne.



Plongeante, piquée, après un saut digne des plus grands dunkers de la NBA, tout y passe. Sur les 126 buts inscrits en club par Falcao, 40 l’ont été après une tête victorieuse. Aujourd’hui à l’Atletico de Madrid, la carrière d’El Tigre Falcao n’a pas toujours été aussi parfaite que sa longue, lisse et soyeuse chevelure.

River Plate : Plus d’une fois relever la tête

Débarqué à l’âge de 15 ans à River Plate, il débute en Primera Argentina à l’âge de 19 ans. Il inscrit un doublé dès son premier match, marque 7 buts en 7 matchs, puis connaît sa première galère. Son genou droit lâche deux fois en deux saisons. Deux ans de traversée de la Pampa. Falcao commence toutefois la saison 2007/2008 dans le 11 de départ du club Millonario. Lors d’un match épique de Copa Sudamericana contre Botafogo, il inscrit un triplé et qualifie River d’un coup de tête venu du bout du monde à la 91ème minute. Devenu le buteur providentiel du club, le colombien inscrit également son premier but dans le Superclasico. Contre Boca Juniors, River l’emporte 2/0 et Falcao devient un héros aux yeux des supporters.

Les espoirs placés en lui commencent à se justifier, et suscitent les convoitises, River Plate rejette une offre de 8M du Deportivo la Corogne. Il termine la saison avec la Clausura 2008 en poche, et le statut de meilleur buteur du club toutes compétitions confondues.

L’exercice 2008/2009 de River Plate est très mauvais, malgré les 16 buts en 38 apparitions du chouchou des aficionados. Ses qualités footballistiques, sa grinta et son amour du maillot en fond une idole. Idole qui n’hésite même pas à fredonner les chants de l’hinchada en plein match.

En tête à tête avec l’Europe

En 2009/2010, Falcao prend son envol et met les pieds (et la tête !) en Europe. Le Portugal et le FC Porto sont ses terres d’accueil. Le doute d’être l’énième pépite sud-américaine à s’enterrer en Europe, est purement et simplement balayé. Falcao explose à son poste d’avant-centre. Il inscrit un total de 34 buts en 43 matchs toutes compétitions confondues lors de sa première saison, finit deuxième du classement des buteurs en championnats (25 buts) et remporte deux trophées (Coupe du Portugal, Supercoupe du Portugal).

Il remet ça lors de la saison suivante. Il décroche le record de buts en une édition d’Europa League en inscrivant 16 buts en 14 matchs. Au total, il claque 38 buts en 42 matchs. Sa vitrine de trophées s’emplit du championnat, de l’Europa League, de la Coupe et la Supercoupe du Portugal. Porto le sait, Falcao plaît aux grands clubs. Les Dragons assurent leurs arrières avec une clause libératoire à 45 millions d’euros. Il se destine à rester une saison de plus au FC Porto.

L’Atletico Madrid aura bien besoin des coups de boules de son attaquant colombien pour retrouver la Ligue des Champions.

Mais l’Atletico Madrid en propose 40 ajoutés à 7 millions de bonus pour s’attacher les services de l’attaquant colombien. Le départ est un peu plus poussif, mais son premier but intervient en Europa League contre le Celtic Glasgow. La machine est lancée. Falcao enchaîne avec 6 buts en 4 matchs dont un doublé et un triplé. Il porte son total actuel à 14 buts en 16 matchs de championnat. L’Atletico Madrid aura bien besoin des coups de boules de son attaquant colombien pour retrouver la Ligue des Champions.


Timothée Delprat


Timothée Delprat