Foutebol
Foutebol
Le foot qui s'amuse à réfléchir


FC Barcelone : Thiago reste au bercail


Le récent champion d'Europe Espoirs avec la "Rojita" attire déjà les convoitises. Son club, le Barça, a décidé de couper court à d'éventuelles opportunités de départ...


Caricature Mazinho - Gerard Gargouil
Caricature Mazinho - Gerard Gargouil
La Masia (Centre de formation du FC Barcelone) peut s'enorgueillir de posséder la meilleure cantera d'Espagne, voire du monde ! Un centre de formation dont la renommée n'est plus à faire, et qui produit chaque saison de purs joyaux. Un travail en profondeur réalisé dans l'Espagne entière qui en récolte depuis maintenant plusieurs saisons les doux fruits sucrés.Les Ibériques ne viennent-ils pas de remporter trois Euros en U19 et deux en U17 ? Le week-end dernier, c'est la Rojita qui vient d'être sacrée championne d'Europe ! A sa tête, la dernière pépite issue de la Masia : Thiago Alcantara.

Le Barça blinde le contrat

On sait du côté du Camp Nou que la priorité de Pep Guardiola reste l'arrivée de Cesc Fabregas. Il fut un temps, pas si lointain, où Thiago Alcantara devait faire partie de la transaction concernant le futur et ex Barcelonais. Le coach blaugrana en a finalement décidé autrement. Trop désireux de conserver un tel talent appelé très vite à faire ses preuves à l'étage supérieur. Un potentiel qu'il n'aura pas à exploiter désormais chez un club concurrent. On parlait à un moment du Real !! T'imagines ?? Les dirigeants catalans, en gens responsables, ont prolongé le contrat de l'enfant prodige jusqu'en 2015 et ajouté une clause libératoire de...90 Millions d'euros...qui permettra au jeune milieu de terrain de poursuivre son épanouissement au milieu des Xavi, Iniesta, Busquets, Keita et sûrement Fabregas.

Fils de champion du monde

Bon, la génétique, t'y crois ou t'y crois pas ! Toujours est-il que le petit Thiago avait quand même certaines prédispositions pour devenir un très bon footballeur. Car il n'est ni plus ni moins que le fis de...Mazinho, champion du monde avec le Brésil en 1994. Mazinho ! Ca t'dit rien ? Rappelle toi cette image qui a fait plusieurs fois le tour de la planète, montrant Bebeto, Romario et un troisième joueur fêtant un but contre les Pays-Bas lors de cette fameuse coupe du monde. Ben le troisième joueur c'est Mazinho. Qui a fait entre autres les beaux jours de Lecce, la Fiorentina, Valence ou du Celta Vigo. Un parcours de globe trotter qui fait que le rejeton de Thiago naquit en Italie. Avec un père brésilien et une mère espagnole il était donc sélectionnable dans les trois pays. Heureuse Espagne à laquelle il donné sa préférence.


Carlos Mamos