Foutebol
Foutebol
Le foot qui s'amuse à réfléchir


Et viva España


Les Espagnols peuvent se rapprocher d'une qualification pour l'Euro...


Pour cela, il faudrait que la République Tchèque s'incline en Ecosse. Ce qui est largement possible. Les Britanniques possèdent encore mathématiquement une chance de terminer deuxièmes du groupe I. Cela passe par une victoire contre la sélection dirigée par Michal Bílek. Une confrontation médiatiquement quelque peu étouffée, sauf qu'elle peut éclaircir dès demain l'avenir de ce groupe plus homogène que prévu. Enfin, sans omettre la dominance espagnole. Les champions d'Europe et du monde en titre totalisant cinq victoires en autant de rencontres.

Fighting spirit

Des nations huppées qui sont tombées à Hampden Park, on en connaît plus d'une. On a beau posséder le palmarès de la République Tchèque, on est à l'abri de rien. Une victoire écossaise relancerait la course à la...2ème place. La première sauf cataclysme ne devrait échapper aux Espagnols. Par contre, si les Tchèques parvenaient à limiter les dégâts (victoire ou nul), le plus dur serait fait pour s'installer à une place synonyme de barrage, en attendant la confrontation face aux Espagnols le 7 octobre. Mardi, les champions du monde défieront tranquillement le Liechtenstein ! Trois points de plus au compteur sont d'ores et déjà acquis. Et peut être suffisant pour sceller le sort de ce groupe I.