Foutebol
Foutebol
Le foot qui s'amuse à réfléchir


Et si c'était l'année du Bayern ?


Alors que la France entière ainsi que la Catalogne aura les yeux rivés sur le Camp Nou, le Bayern devrait finir de valider son ticket pour les demi finales de la League des Champions !


Scarface boit un coup en attendant la coupe aux grandes oreilles - CC-rayand
Scarface boit un coup en attendant la coupe aux grandes oreilles - CC-rayand
Alors que tout le monde parle de Madrid ou Barcelone, je me permets de me poser cette question : Et si la coupe aux grandes oreilles attendait le Bayern ?

Après deux finales perdues l'an dernier et en 2010, le Bayern a de sacrés arguments pour, enfin, décrocher ce titre continental, explications :

- Après avoir fait passer la Juve pour une équipe de poussin au match aller, le Bayern a de grandes chances de passer pour les demi sans aucun souci
- Les munichois ont une très belle équipe type avec des joueurs comme Ribéry, Neuer, Dante, Muller, Lahm... mais aussi une profondeur de banc comme ils n'en avaient pas avant (Gomez n'est plus titulaire cette année mais continue à planter à chaque fois qu'il met les pieds sur le terrain)
- Ils ont l'expérience de ces grands rendez-vous, même si, comme on pouvait dire avant, le football se joue à 11 et à la fin, c'est l'Allemagne qui gagne, avec cette génération, dont bon nombre joue à Munich, c'est quand même la lose au niveau international, tant au niveau de la sélection que des équipes de club !
- Ils ont une motivation énorme pour, enfin, décrocher ce titre, surtout que, après avoir dominé de la tête et des épaules le championnat allemand (ils sont quand même champion depuis la semaine dernière ! ), ils ne leur restent plus qu'à faire tourner et préparer la coupe d'Allemagne et surtout, la ligue des Champions !!!!
- Et surtout, ça joue un très bon football côté bavarois avec une très belle attaque mais aussi une défense de béton (ce qui n'est pas le cas du Real Madrid ou Dortmund déjà qualifiés pour les demis ) !


Pour toutes ces raisons, je pense et je suis même prêt à mettre une petite pièce, sur les munichois vainqueur cette année !


Frédéric Emery