Foutebol
Foutebol
Le foot qui s'amuse à réfléchir


Espagne - Portugal


Terre foutebol


Duel d'hommes

Hier soir, l'Espagne se qualifiait pour la finale de l'Euro 2012 au détriment de Portugal aux tirs au but 4TAB2.

Déception ? Aucun buts ! Non-match ? Voilà le bref résumé de ce match vu par 99,9% des gens...
Je ne suis absolument pas d'accord avec cette idée, petites explications...

Intensité maintenue pendant 120 minutes, pas de pauses, aucune, 22 morts de faim, qui avaient juste une envie : en découdre dans les règles de l'art !
Pas de spectacle ? Ultra faux ! Evidemment qu'on veut voir des buts, des dribbles, des parades, etc... Mais le spectacle était bien plus profond que cela, une mise en place tactique effectuée des deux côtés extrêmement impressionnante, physiquement c'était de la folie, les Portugais ont donné une leçon de pressing à tout le monde hier soir.
Deux défenses en béton armé : et si on se remémore les défenseurs de chaque pays, on pourrait se dire que José n'est pas très loin, caché quelque part... Pepe-Alves c'est du très lourd et Pique-Ramos ça peut voyager tranquille !

Offensivement #CR7 et Nani ont été moins importants que les matchs précédents, dû à un système espagnol pratiquement infaillible. Le problème c'est devant, pas de véritable pointe, ou si pardon, mais bon...
La Roja, comme a son habitude a conserver cette " chique", en ayant que très peu d’occasions mais tout en restant sereine et patiente.

Pour une demie, après 10 mois de championnat, 4 matchs de l'Euro, arriver ici avec cette fraîcheur physique et cette hargne extraordinaire; de quoi donner quelques règles essentielles au principe de ce sport...

C'était vraiment génial !

A suivre ce soir un alléchant #AllemagneItalie à Varsovie, comme un symbole ?


Ricardo Sampaio