Foutebol
Foutebol
Le foot qui s'amuse à réfléchir


En jaune et noir


Rien que pour la beauté et la ferveur que dégage son Signal Iduna Park, on se dit que le 7ème titre de champion d'Allemagne conquis par le Borussia Dortmund, est un joli cadeau pour l'un des meilleurs publics d'Europe.


Etouffé sur la scène médiatique par le populairissime Bayern de Münich, le Borussia Dortmund a pourtant beaucoup d'atouts à faire valoir. En premier lieu son public. Tout de jaune et noir vêtu à chaque rencontre, chantant à perdre haleine 90 minutes durant, ne reprenant son souffle que pour avaler une gorgée de "Bier", il est en terme de moyenne d'affluence le meilleur public d'Europe. L'Iduna Park n'étant pas surnommé "la cathédrale" pour rien, tandis que la südtribune demeure à ce jour la plus grande tribune de fans debouts d'Europe (25 000 places). On la surnomme "le mur jaune"! Ce titre, Dortmund le doit beaucoup à son entraîneur Jügen Klopp, qui a su patiemment faire monter son équipe en puissance, lui faisant pratiquer un football que ne renierait pas le grand Ajax des années 70. Identiquement, le technicien a su faire confiance aux jeunes pousses que sont Kagawa, Götze et Grosskreutz, tandis que son gardien Roman Weidenfeller, retrouve à 30 ans une seconde jeunesse...

Bayer et Bayern aux places d'honneur

Une fois de plus, et ce pour la 5ème fois de son histoire, le Bayer Leverkusen ne parviendra pas à obtenir le titre et terminera deuxième. Le Bayern de Münich, qui a su gérer l'après van Gaal, arrachant la 3ème place qualificative pour le tour préliminaire de la Ligue des Champions, grâce notamment aux 28 buts de son " Torjäger " Mario Gomez. En Ligue Europa, on retrouvera Hanovre et Mayence, qui se qualifie pour seulement la 2ème fois de son histoire pour une coupe d'Europe. Schalke 04, épuisé par son beau parcours en Ligue des Champions, se contentera d'une modeste 14ème place, mais remporte la coupe. Woflsburg, champion en titre n'a pas su confirmer et ne sauve sa peau qu'à la dernière journée!!

Mönchengladbach sauvé aux barrages

Si un Borussia (Dortmund) a été sacré, un autre (Mönchengladbach) ne doit son salut que grâce aux barrages remportés contre Bochum (1-0 ; 1-1). En effet outre Rhin, l'antépénultième de Bundesliga doit disputer des barrages contre le 3ème de Bundesliga 2 pour (ou non) assurer son maintien. Frankfort et Sankt-Pauli (qui reprend l'ascenseur), sont relégués. Ils seront remplacés par le Hertha Berlin et Augsburg.

Gerd Mamer