Foutebol
Foutebol
Le foot qui s'amuse à réfléchir


EDF, on va savoir


A quelle sauce vont être mangés les Bleus ? C'est la question que toute la planète foutebolistique se pose. Peut-être à tort...


Faut-il avoir peur de l'Espagne ?

Non. La respecter,oui. Pas la regarder jouer non plus. Quoi qu'il arrive, les Espagnols auront la possession du ballon. Peut-être Laurent Blanc a-t-il axé son plan sur cette évidence. Les Bleus qui font le jeu ? Pourquoi pas. Encore faut-il prendre la balle à l'adversaire. Qui depuis six ans l'a confisquée à tout le monde. Plus vraisemblablement, les tricolores resteront groupés à 35 mètres de leur but. Laisseront le ballon aux Espagnols, et dès qu'ils le récupéreront, lanceront un contre meurtrier. Les joueurs pour accomplir une telle tâche, l'équipe de France en possède de très bons....

Ribéry le Messie

Après la claque subie face à la Suède, l'équipe de France doit voir son orgueil piqué au vif. Finalement ce 0-2 peut être un mal pour un bien. Il serait surprenant que les Bleus présentent consécutivement, deux copies aussi indigestes. Pas forcément bon élève dans son enfance Franck RIbéry a l'occasion ce soir d'illustrer ses dons de correcteur. Il est de loin le Tricolore le plus performant depuis le début de la compétition. Souvenons nous il y a six ans. C'est lui qui face aux mêmes adversaires égalisaient et montrait la direction d'une future finale de coupe du monde. Vas-y Francky, fais nous rêver. Recommence !