Foutebol
Foutebol
Le foot qui s'amuse à réfléchir


Coupe du monde U 20



Stade Nemesio Camacho - José carin perez - Foutebol - CC
Stade Nemesio Camacho - José carin perez - Foutebol - CC
En exclusivité pour Foutebol, José Carlin Pérez nous relate ses premières impressions...

De Bogota (Colombie).

Stade Nemesio Camacho - José carin perez - Foutebol - CC
Stade Nemesio Camacho - José carin perez - Foutebol - CC
16h. Stade Nemesio Camacho « El Campin », Bogota. Dans une heure le Mali de Cheik Diallo affronte la République de Corée du flegmatique Kwang Jong Lee. De la chaîne montagneuse qui encercle Bogota s’échappent d’épais nuages noirs qui, très vite, crachent leur venin. L’Anglais Mark Clattenburg est venu accompagné de ses adjoints s’enquérir de l’état de la pelouse. Comme la pluie est venue se mêler au spectacle, le spectacle, lui, doit attendre. Une heure. Le match débutera donc à 18 heures. Pendant ce temps, les pompiers s’activent pour désengorger d’eau le centre de presse et la salle de conférence de presse. La scène d’où s’expriment les joueurs et les entraîneurs après chaque rencontre est elle aussi impraticable.

Pendant ce temps, cela n’empêche pas les tribunes de se remplir.

C’est que l’équipe nationale joue dans deux heures face à la France, championne d’Europe en titre. Si le départ de l’hôtel a été différé pour les Bleus, la pluie est devenue plus fine, moins dense, bref comme disent les arbitres : « c’est praticable ». Et cette décision (prise par un Anglais, faut-il le préciser) fut la bonne.

Que retenir ensuite de ces deux rencontres ?

Une Corée plutôt technique et entreprenante, une Colombie portée par tout un peuple, et enfin une équipe de France à qui il n’a manqué qu’un public. Dans trois jours, face à la Corée, les compagnons d’Antoine Griezmann joueront leur place pour les huitièmes. Le droit à l’erreur n’existe plus.

La fiche

Colombie : 4
France : 1
Arbitre : M Clattenburg
Buts : pour la Colombie, Rodriguez (30e sp),Muriel (48e,66e) Arias (63e) ; pour la France, Suni (21e)