Foutebol
Foutebol
Le foot qui s'amuse à réfléchir


Copa del mondo do Braziouuuuu


Dans mes bras ami lecteur, amie lectrice, snif, c'est trop beau pour être vrai : la Coupe du Monde au Brésil approche.


Crédit photo : Fotolia
Crédit photo : Fotolia
Ce sera la première Coupe du Monde de l'histoire de Foutebol - fonded in 2011 - c'est donc peu dire que nous avons mis sur place un dispositif exceptionnel : 25 permanents, 32 caméras, 12 cars régies, 8 plateaux repas et... Non, en fait, on ne va rien faire de particulier, si ce n'est regarder les matches ! Nous aurons toutefois le plaisir de picorer quelques billets zexclusifs du blog-notes de notre ami José Carlin, éditeur français de l'Argentin Hernan Casciari et de livres sur le thème du sport de François Bégaudeau, Joy Sorman (Prix de Flore 2005), Maylis de Kerangal (Prix Medicis 2010), Arno Bertina, Mathieu Larnaudie,... qui est sur place pour la Fifa et Foutebol :)

Nous avons eu droit à de beaux instants sur La Coupe d'Afrique des Nations 2012 ou la Coupe du Monde des moins de 20 ans (Colombie 2011). Cette "archivage", cette mémoire, cette mise en perspective du foot, sans aucune pression d'audience, de régie pub ou de course au scoop est l'une des caractéristiques du Foutebol d'aujourd'hui.

On prend son temps.


Foutebol n'a rien posté depuis des semaines maintenant

On gamberge.

Complexe.

Le modèle économique du web en général et de Foutebol reste à définir, c'est vrai.

Ce qui est assez cool, c'est que l'intégralité de ses coûts de fonctionnements (hébergement, nom de domaine, droits photos et tutti quanti) sont pris en charge par Weeeb, et nous n'avons aucune pression particulière d'aucune part pour continuer à exister en 2014/15. On peut se permettre de continuer à prendre le temps de réfléchir.

Son modèle éditorial est à redéfinir complètement aussi, c'est amusant. J'ai commencer à retravailler un peu le design de certains articles, je me sers notamment d'un Pas Nini de Titus, c'est sympa.

Pourquoi continuer, alors, tu me diras ?
D'abord parce que notre communauté Ligue 1 en partenariat avec Google ne s'est jamais aussi bien portée (11 358 membres).

Ensuite parce que nous sommes, vous êtes, je suis, ils sont, tu es toujours persuadés qu'il y a de la place pour un collectif indépendant de personnes branché(e)s foot mais pas comme des connards à gros pieds.

Voilà.

Biz.