Foutebol
Foutebol
Le foot qui s'amuse à réfléchir


Christophe Jallet peut s'inquiéter


Le défenseur parisien, fraîchement devenu international, est pourtant assis sur le banc contre Bastia.


Ancelotti n'aura aucun scrupule

L'arrivée du Néerlandais Grégory van de Wiel va-t-elle faire de l'ombre à Christophe Jallet ?

Sans nul doute. Personne jusqu'à présent ne posait ouvertement la question. Jallet jouait, portait le brassard au PSG et était plutôt bon. Les ambitions démesurées du PSG version qatari, ne laisseront place à aucun sentiment. Ça tombe bien, Carlo Ancelotti n'est pas réputé pour en faire. Il est plutôt reconnu fin tacticien, sachant atteindre ses objectifs et gérer les effectifs pléthoriques et de qualité. dont il dispose. Mais il sait également garder sous pression tous ses joueurs. Du nouveau statut de Christophe Jallet, le coach italien n'a cure. Lui confier le brassard est certainement plus stratégique qu'une reconnaissance. Ancelotti s'est toujours efforcé également de confier le capitanat à un joueur français, de manière à ne pas trop écorcher l'identité du club. C'est malin et bien pensé.

Aujourd'hui, il a titularisé van der Wiel à la place de Jallet. Certes, ce dernier jouera encore, de par sa polyvalence et du nombre de matchs importants que les Parisiens auront à disputer. Mais entre un joueur de 29 ans, qui découvre le niveau international, et un autre de 24, déjà capé à 35 reprises et qui a joué une finale de Coupe du Monde...
L'avenir de Jallet se dessine-t-il en pointillés ?

Jenifer Lajoinie