Foutebol
Foutebol
Le foot qui s'amuse à réfléchir


Cech Petr | Pas Nini


29 ans / 1m97 / gardien du but au Chelsea FC / international Tchèque


Parce qu’il est l’un des principaux artisans de la qualification pour la finale de Champion’s Ligue, j’ai décidé, faisant preuve d’une originalité démoniaque, de tirer le portrait de cette grande gigue de Cech. Note qu’à propos de ce match, le gardien Tchèque a déclaré « On a eu cette volonté et cette discipline tactique pour défendre. Ce n'est pas joli mais s'il n'y a pas d'autres possibilités de gagner contre Barcelone, il faut le faire. Le but n'était pas d'attaquer et de perdre 7-0 ». Disons que les anglais (peu nombreux au demeurant) se sont battus comme des chiffonniers et qu’ils ont eu de la chatte*.

Autant te dire les choses avec franchise, cher internaute, Cech est un étranger. Il faut être étranger pour ne pas se rendre compte que s’appeler Petr Cech est grotesque. D’ailleurs l’une des caractéristiques de l’étranger est de ne pas avoir le sens du ridicule. Non content de parler une langue incompréhensible et disgracieuse, il porte souvent un nom à coucher dehors. De plus, il sent mauvais, mange notre pain, pique nos prestations sociales et viole nos femmes. Oups ! Je te prie de m’excuser. Je me suis un peu emporté. Serait-ce le discours ambiant, plein de fraternité et d’humanité, qui m’aurait sournoisement influencé. Je te prie de m’excuser.

Bien qu’il soit étranger, Cech est un excellent gardien qui commença sa carrière professionnelle à l’AC Sparta Prague (République Tchèque).

Nous découvrons ce grand serin en juillet 2002, lorsqu’il débarque (sans doute sans papiers) à Rennes pour jouer dans notre championnat pure France. Il y restera deux années, avant d’être expulsé en Angleterre contre la somme de 14 millions d’Euros. Chez les rosbifs, Petr remporte trois fois la Premier League et le trophée du meilleur gardien (en 2010 aucun but encaissé pendant 17 matches).
Mais Cech devient une véritable célébrité le 14 octobre 2006, lorsqu’il se fracture le crâne lors d'une collision avec Stephen Hunt (Reading). Inconscient, le slave est évacué du terrain en urgence avant d’être opéré au Royal Bershire Hospital. Après plusieurs mois de convalescence, il retrouve les terrains en janvier 2007.
Voilà pourquoi, ce grand machin arbore cet étrange « couvre-cech » (je te régale !). Et là, tout s’éclaire dans ton esprit. Contrairement à ce que tu avais toujours cru, ce truc très moche sur la tête de Pitre n’est pas une coiffe folklorique Tchèque mais tout simplement un casque de protection. A ta décharge, il faut reconnaître que l’étranger est souvent fagoté de façon cocasse n’hésitant pas à nous imposer son costume traditionnel et ses accoutrements. Oups again ! Ca recommence ! Il est temps que cette campagne présidentielle cesse, je me demande si je ne suis pas en train de virer un peu xénophobe.
En fait, suite au choc, son crâne est resté très fragile. D’après mon cousin qui est neurologue, il y aurait un risque de Cérébrophsyphage. Je crois que c’est le cerveau qui se ramollit. Et si tu te mouches trop fort tu peux te retrouver avec ta cervelle dans ton Kleenex. Et après, pour le remettre dans la tête il faut… Bon, tu dois prendre cette information avec des pincettes parce que je crois que mon cousin n’est pas vraiment médecin. Je sais qu’il a fait une fac de médecine. Enfin, la première année, c’est sûr. Après, je crois qu’il a plutôt bifurqué vers l’informatique. Par contre, je suis sûr qu’il a son brevet de secourisme.
Qu’importe ! L’important c’est d’aller voter.

*Cette locution verbale un tantinet vulgaire signifie « avoir de la chance ». Dans la même veine délicate, j’aurais pu employer « avoir de la moule », « avoir du bol », « avoir du cul », « être cocu », « avoir le cul bordé de nouilles »…

Rendez-vous mardi prochain pour un nouveau Pas Nini