Foutebol
Foutebol
Le foot qui s'amuse à réfléchir


Cannavaro tire sa révérence


L'ex ballon d'or 2006 vient d'annoncer sa retraite footballistique...


Un des plus grands défenseurs italiens de tous les temps vient de mettre un terme à sa longue carrière. Fabio Cannavaro vient de l'annoncer cinq ans jour pour jour après le succès de l'Italie dont il était le capitaine, en coupe du monde. Il recevra d'ailleurs cette année à le ballon d'or. Récompense très rarement attribuée à un défenseur. Et même si ce choix avait un peu choqué l'opinion (Buffon et Zidane semblant plus la mériter), Fabio Cannavaro est resté pendant de nombreuses saisons, comme un des tous meilleurs défenseurs centraux du monde. Il reste aujourd'hui le recordman des sélections en Italie avec 136 capes.

Un physique inadapté

Pas grand, 1,76 m, il est un des rares (sinon le seul) à avoir eu un tel niveau, par rapport à son gabarit en inadéquation avec le poste auquel il évoluait. Mais il compensait par une "grinta" hors norme, une très bonne vitesse de course, un placement parfait, une petite dose de provoc et une détente verticale phénoménale. Même s'il a défrayé la chronique, une seringue plantée dans le bras lors d'un stage, il peut dresser devant tous les regards une carte de visite phénoménale. Sa carrière ne peut être dissociée de celles du gardien Gianluigi Buffon et Lilian Thuram. C'est d'abord à Parme, que les trois compères vont former une des meilleures défenses d'Europe, avant de se retrouver tous les trois un peu plus tard à la Juventus. Après un passage au Real Madrid, il revient une saison à la Juve (2009-2010), avant de signer un contrat de quatre ans dans le club des Emirats arabes unis de Al-Ahli Dubaï. C'est ue blessure récurrente au genou qui l'a contraint et forcé, obligé de mettre un terme à sa longue carrière commencée en 1992 au Napoli de Maradona. Il restera cependant encore trois ans aux Emirats, en tant que conseiller technique et ambassadeur.
Ciao Fabio...