Foutebol
Foutebol
Le foot qui s'amuse à réfléchir


CR7 jeune quadra


Christiano Ronaldo est entré dans la légende en atteignant ce week-end la barre stratosphérique des 40 buts marqués.


Cristiano Ronaldo - Flickr - Juan Solo - CC
Cristiano Ronaldo - Flickr - Juan Solo - CC
Ce ne sont pas des années, encore moins des perles que l'attaquant madrilène a enfilé tout au long d'un championnat espagnol, pourtant dominé par le Barça. Non non. Simplement des buts. Tu vas me dire, y a pas que lui! C'est vrai. Y en a d'autres. Yoyo Messi par exemple, qui n'a réussi qu'à en enquiller que...31, ou bIen Aguero qui arrive difficilement à 20, sans compter David Villa qui explose les records avec...18 pions. Ronaldo lui, sans évoluer au poste d'avant centre, je le répète encore une fois, a trompé à 40 reprises les gardiens de Liga. Il a réalisé 2 quadruplés, 4 triplés, 7 doublés, et 8 buts sur pénalty !. Du jamais vu dans le championnat espagnol!! Relégués aux oubliettes Telmo Zarra et Hugo Sanchez (1989-90), bloqués à 38 réalisations!!

L'émulation Messi

On ne peut pas se satisfaire tout le temps d'une seconde place quand on possède un ego surdimensionné comme l'international portugais. Deuxième de la Liga avec le Real (derrière le Barça l'ennemi juré), privé de la finale de la Ligue des Champions par ces mêmes "blaugranas", ça suffit. Sans parler de la suprématie de meilleur joueur du monde disputée avec Lionel Messi, qui possède aujourd'hui une petite longueur d'avance. Alors Christiano a décidé de terminer meilleur buteur du championnat. Sauf qu'avec ce diable de Messi, la partie n'était pas gagnée d'avance. Sacré Yoyo. Sans s'en douter (enfin...), c'est grâce à lui que la motivation de CR7 allait être décuplée!! Longtemps au coude à coude avec son meilleur ennemi, Christiano a donné comme il sait si bien le faire (n'est-ce pas mesdames ?) son dernier coup de rein!! Et il a fait d'une pierre...trois coups. Relégué Yoyo à neuf longueurs, chopé le titre tant désiré de Pichichi, et surtout, démonté les stats et les records en atteignant pour la première fois de l'histoire de la Liga, la barre des 40 buts. Il ne s'en contentera pas, mais il a gagné au moins ce pari. Haï ou adulé, CR7 n'en demeure pas moins un champion hors norme.

Carlos Mamos