Foutebol
Foutebol
Le foot qui s'amuse à réfléchir


Bordeaux sort la tenue de gala


Quelques jours après un match terne et sans saveur en Europa League, Bordeaux se déplace ce soir chez l'ogre parisien. Sur une bonne dynamique, les bordelais n' « n'ont rien à perdre » selon Marc Planus. Décryptage du premier choc de Ligue 1 .


Ibra contre Obra

Bordeaux le sait. Le club au scapulaire est bien conscient de jouer un deuxième match très important pour sa saison. Après un match particulièrement haché, les hommes de Francis Gillot joueront un deuxième match à l'extérieur contre un Paris Saint-Germain encore en phase de rodage dans ce début de championnat. Après deux matchs où le club de la capitale avait clairement montré que collectivement elle n'avait rien d'une grande équipe. Mais elle a , dans ses rangs, un joueur qui pourra sans doute faire la différence : Zlatan Ibrahimovic. Très incertain durant toute la semaine, le suédois est bel et bien là ce soir. Mais l'attaquant parisien aura un duel de première ordre ce soir contre un certain … Ludovic Obraniak. Depuis plus de huit mois, l'ancien lillois s'est parfaitement acclimaté en Gironde et avait clairement été l'un des hommes qui avait redressé Bordeaux en fin de saison dernière. Sans arrêt décisif les deux hommes pourrait être la clé de la victoire pour les deux équipes. La dépendance de ces deux hommes reste incontestable.

Bordeaux ou la bête noire du PSG

Ce soir au Parc des Princes, les parisiens ne sont pas trop serein à quelques heures d'affronter les Girondins. Cette équipe avait souvent été un maux pour le club francilien. Notamment les marines et blanc reste sur une belle série en championnat (ndlr : 8 victoires consécutives en championnat). Mais les girondins ont un atout de marque au sein de leur effectif. Ce n'est d'autre que Cédric Carrasso qui n'a jamais connu la défaite lors de ses déplacements au Parc des Princes avec l'OM, Toulouse ou encore Bordeaux. Mais ce n'est pas cela qui inquiète les parisiens . Selon Ancelotti, les girondins sont déjà bien en jambe et sont même séduisant : "Il faudra faire attention. Bordeaux est une équipe dynamique qui joue un bon football et qui a une bonne organisation" . On sait que Bordeaux ne réussit pas à Paris qui a souvent réussi à s'imposer dans leur antre avec notamment plusieurs victoires à leur actif lors des dernières saisons.

Finalement, on verra un club au scapulaire qui ne viendra pas défier le club de Leonardo avec la fleur au fusil. Pour Marc Planus, les bordelais viendront sans une pression du résultat importante. On saura donc , aux alentours de 23 heures, si c'est la méthode à prendre comme exemple pour faire chûter Zlatan Ibrahimovic et ses co-équipiers.

Florian Sabathier