Foutebol
Foutebol
Le foot qui s'amuse à réfléchir


Bordeaux croit en son étoile


Bordeaux a rendez-vous avec son histoire européenne ce soir à Belgrade. Après plus de deux ans et demi , le club au scapulaire redécouvriront les joutes européennes dans un Marakana serbe chaud bouillant.


Bordeaux surf sur sa vague de victoires

Au soir du dimanche 20 mai, à Geoffroy-Guichard, les Girondins de Bordeaux s'offrait ce précieux ticket européen qui paraissait si inaccessible. Mais le club de la belle endormie est là. Francis Gillot le sait et jugeait l'atmosphère très différente : «C’est encore tout calme mais demain ce sera vraiment chaud. Cela va vraiment commencer. Nous verrons la différence entre un match de championnat et un match de coupe.» Bordeaux aura rendez-vous avec son destin ce soir et c'est une certitude, avec sa saison. Puisqu'à la différence des années précédentes, le Bordeaux de Gillot jouera à fond cette compétition souvent délaissée par le passé (ndlr: en particulier lors de l'époque Laurent Blanc). Les joueurs marines et blancs sont du même avis que leur entraîneur. Ils ne vont pas délaisser cette compétition après s'être battu pour se qualifier à travers le championnat. Cela dit, Bordeaux s'appuie sur une vague positive qui dure depuis le printemps dernier. Le club du port de la Lune sait qu'il devra faire preuve de panaches et de solidarité dans l'enceinte d'un stade bien rempli ( ndlr: Le match sera à guichet fermé ce soir). Mais avec une préparation rondement mené avec des joueurs en état de grâce comme le sont Fahid Ben Khalfallah et Ludovic Obraniak , Bordeaux arrive donc en Serbie avec des certitudes et des gages de sécurité qui sont nécessaire pour démarrer une telle compétition européenne qu'est l'Europa League.


Belgrade en grande difficulté

Mais Bordeaux a de quoi voir venir ce soir dans ce match aller. Elle va affronter une équipe de l'Etoile Rouge de Belgrade qui a perdue de sa superbe. Nous sommes bien loin de l'équipe impressionnante en Coupe des clubs champions (ndlr : Vainqueur de la C1 en 1991 contre l'Olympique de Marseille). Le glorieux passé n'est plus qu'un bon et lointain souvenir du côté serbe. Pour ne rien arranger, l'Etoile Rouge de Belgrade vit un début de saison chaotique avec un début de championnat morose avec un match nul en première journée de championnat. Mais pour ne rien arranger, l'entraineur Robert Prosinecki avait décidé en début de semaine de démissionner. A cette annonce surprenante s'ajoute la suspension de l'attaquant phrare de l'Etoile Rouge de Belgrade qui avait marqué deux des trois buts en Play-Off de l'Europa League. Mais elle pourra compter sur ses bouillants supporters qui joueront leur rôle de 12ième homme.

Finalement les Girondins de Bordeaux vont jouer un match sous haute tension devant une équipe avec un nouvel entraîneur et dans un Marakana serbe plein à craquer. Bordeaux devra bien aborder ce match et ne pas suivre l'exemple en début de semaine pour se rendre la tâche plus simple lors du retour à Chaban-Delmas.

Florian Sabathier