Foutebol
Foutebol
Le foot qui s'amuse à réfléchir


Bleus pâles


En concédant le match nul en Biélorussie, les Bleus n'ont ni convaincu, ni rassuré...


Bon, la Biélorussie aura pris quatre points sur six face à l'équipe de France. Pour autant, la bande à Lolo Blanc reste en tête du classement avec quatre points d'avance sur leurs derniers adversaires. Pas de quoi fouetter un chat, ok, mais pas de quoi se montrer trop inquiets non plus. Les Bleus ont dominé, mais se sont montrés trop maladroits pour espérer mieux. L'animation offensive concoctée par Laurent Blanc avait pourtant de la gueule sur le papier. Concrètement, on s'est vite aperçu que l'entente n'est pas encore parfaite. Il manque un peu d'huile dans les rouages...

Abidal pas chanceux

Et oui, un Barcelonnais peut marquer contre son camp !! C'est ce qui est arrivé à notre Eric Abidal, qui ne pouvait pas plus mal commencer son retour chez les Bleus. Cet autogoal aura le don de mettre immédiatement les Biélorusses (qui n'en demandaient pas tant) sur les bons rails. Heureusement, Florent Malouda toujours décrié mais qui garde la confiance du sélectionneur, aura la bonne idée d'égaliser rapidement. On s'est tous dit alors que les Bleus avaient fait le plus difficile. Ben non. On est retombé dans l'à peu près, les approximations et les maladresses. Ça ne met pas en péril pour l'instant la qualification de l'équipe de France pour l'Euro, mais on peut quand même se féliciter qu'elle soit tombée dans un groupe si peu relevé...