Foutebol
Foutebol
Le foot qui s'amuse à réfléchir


Bénies des DIEUX


OUAHOUH


J'aimerai à ce moment précis transformer cet écrit par du son, parce que le foot dans tous ces états, " what happiness " !

Une soirée merveilleuse, que se soit en Allemagne, en Espagne, en Angleterre et même chez nous en Ligue 1 : surprises, buts exceptionnels, gestes d'une autre planète et un extra-terrestre... RONALDO.

Comment est-il possible en 2012 d'allier tout ce qu'il fait?
Comment peut-on atteindre un tel niveau?
Comment est-ce possible de " presque " faire oublier les plus grands noms ?

Cet être " divin ", oui, même pas peur de le dire est splendide !!!
Accompagné de son camarade de jeu Argentin, CR7 arrive d'un monde inconnu qui s'appelle " céleste " !

Ce type, en 32 matchs a tout simplement égaler un record, enfin, SON record ( de l'année dernière ) : 40 petits goals en Liga.
Histoire de finir sur les chiffres, un dernier pour la route : 136 matchs avec Madrid = ... roulement de tambour : 138 buts... d'où la planète sur la quelle il vit. Pas la même que nous je crois.
Son apologie effectué, passons à autres choses.

La belle soirée

On évoque jamais ou trop rarement la Bundeslinga, eh bien aujourd'hui il faut le faire.
Un Dortmund - Bayern Munich " riesig ", une ambiance qui est, et de loin, la plus belle d’Europe, un stade fantastique habillé de jaune et noir avec 82 932 fous Allemands.
Sans refaire le match, à l'arrivé, il y a de fortes chances que les champions en titre réitèrent leur exploit précédents.

Au contraire, on parle beaucoup de la première league,, et pour causes, encore et toujours du " pestacle ". United genoux à terre contre un prétendant au maintien, City relève la tête, et de fort belle manière, sans parler des Gunners qui sabotent les espoirs des Wolves. Une belligérance qui s'observera avec passion.

Viva Espana : voilà on y revient, obligatoire tu me diras, Real-Barca, toujours les même... Ça va être bouillant jusqu'au bout, plus que 4 minuscules points les séparent, avant " el verdadero clásico " dans 10 jours. On a tous hâte, non ?

Bienvenue chez les ch'tis : un Montpellier " héros ", et qui fonce vers le sommet grâce, notamment, à un Belhanda survolté qui a marqué un des plus beaux buts de l'année.
Un bataille Nord - Sud ( Paris - Montpellier ) qui va surement se terminer au poil...






Val TeX