Foutebol
Foutebol
Le foot qui s'amuse à réfléchir


Ben Yedder sauve Toulouse et frustre Reims


Le TFC qui semblait se diriger vers son premier revers de la saison a finalement sauvé les meubles tandis que Reims, qui tenait son premier succès à l'extèrieur en première division depuis... le 25 avril 1978 à Sochaux (3-2), signait tout de même un résultat prometteur, une semaine après son premier succès en L1 le week-end dernier à domicile face à Sochaux (1-0).


Coup d'envoi par Just Fontaine

Ben Yedder sauve Toulouse et frustre Reims
Après le coup d'envoi donné par Just Fontaine, meilleur buteur de l'histoire du Stade de Reims - 145 buts en 152 matches entre 1956 et 1962 -, et qui réside depuis 45 ans à Toulouse, le TFC frappait le premier par l'intérmerdiaire de Regattin, bien servi par Didot, qui butait sur Agassa (2).
Absent à Nancy, lors de la dernière victoire du TFC (1-0), l'international français Etienne Capoue (genou) était cette fois titulaire dans l'entrejeu au contraire du défenseur central et capitaine Jonathan Zebina (dos) toujours forfait et remplacé par Steeve Yago, 19 ans et...amateur.
Malgré une domination territoriale évidente d'entrée de match, les Toulousains ne parvenaient pas à forcer le verrou rémois. Le promu, sur un contre rapide de Fortes, était même tout près de créer la surprise mais la tête de Ghilas heurtait la barre d'Ahamada (22).

Le TFC piqué au vif

Le gardien international Espoir français sauvait ensuite les siens sur un arrêt de grande classe consécutif à une tête à bout portant de Fauvergue (26).
Sonnés par ces deux alertes consécutives, les homme d'Alain Casanova, maîtres du milieu de terrain, reprenaient le contrôle du ballon.
Les Toulousains se montraient enfin dangereux sur des frappes de Ben Yedder (30), Capoue (32) ou Tabanou (36) et manquaient même l'ouverture du score sur un face à face mal négocié par Didot (43).
Maladroit et inconsistant en début de seconde mi-temps, le TFC se faisait finalement punir sur un centre de Fortes repris par Fauvergue et dévié par Abdennour dans ses propres buts (1-0, 55e).
Piqué au vif, le TFC modifiait alors son traditionnel 4-1-4-1 pour passer en 4-2-3-1 avec l'entrée en jeu de Rivière en pointe soutenu par le trident Braaten-Ben Yedder-Tabanou.
Remarquablement organisé et bien décidé à conserver ce mince avantage, Reims renforçait alors son milieu de terrain et tenait bon jusqu'à la 89e minute. Buteur providentiel du TFC, le néo-international Espoir Wissam Ben Yedder égalisait finalement d'une demi volée du gauche sous la barre d'Agassa (1-1, 90e) pour sa troisième réalisation de la saison.
Le portier rémois, qui n'avait pas eu grand-chose à faire jusque-là sauvait même les siens d'une cruelle désillusion dans les arrêts de jeu en repoussant une frappe puissante de Rivière (90+2).
France3.fr Midi-Pyrénées

Julia Atebe