Foutebol
Foutebol
Le foot qui s'amuse à réfléchir


Alexis Sanchez en blaugrana


On trouvait, à juste titre, cette période de transferts un peu soporifique...et bien l'étirement de nos mâchoires a dû s'entendre jusqu'en Catalogne !


Coup de tonnerre ? Quand même pas. Ça fait quand même un petit moment que les transactions et négos ibéro-transalpines meublent les nuits des dirigeants de Barcelone et de l'Udinese. Le jeu doit vraiment en valoir la chandelle. A coup sûr. La cible ? Un minot de 22 piges ! Mais qui pour sa troisième saison en série A vient d'être tout simplement élu meilleur joueur du championnat. Ça s'appelle de la perf !! Car plus exacerbée comme concurrence que dans le championnat rital, pas simple à trouver. Quand en plus tu ne joues pas dans un des cinq clubs majeurs, c'est que t'es certainement pas une bille !! La preuve en est que Sandro Rosell vient de mettre la main à la poche. 26 millions d'euros (plus un bonus de 11,5 millions en fonction des résultats) pour s'attacher les services de la pépite chilienne, Alexis Sanchez.

Doliprane pour Guardiola

Déjà pourvu d'un secteur offensif interplanétaire, Pep Guardiola va disposer désormais d'un atout supplémentaire. Payé à ce prix là, ce ne sera sûrement pas pour cirer le banc. Quoique le long terme, est une des philosophies du Barça. Car Sanchez a signé pour cinq ans. Bien calculé. Et pour lui donner une certaine confiance, et pour dissuader de futurs éventuels acquéreurs de débourser le pactole d'une clause libératoire astronomique. En tous les cas, Guardiola aura sûrement des choix cornéliens à faire pour composer son équipe. Car le jeune chilien, 12 buts en 31 matchs, a grandement participé à la qualification de l'Udinese à la Ligue des Champions et possède de sérieux arguments. Pep ne s'en plaindra pas, et saura composer avec l'ensemble de ses perles, un des plus beaux colliers européens...