Foutebol
Foutebol
Le foot qui s'amuse à réfléchir


Afscheid Edwin


Samedi prochain à Wembley, c'est une icône du football européen qui va tirer sa révérence.


Un champion, que ce soit dans le football ou ailleurs, existe de par ses performances, mais également par sa durée et le respect qu'il impose. Ce respect, on le gagne en adoptant toujours une attitude irréprochable face aux situations les plus incongrues, étonnantes ou compliquées. Également en prenant position, en franchissant les obstacles qui se dressent sur notre route, en se remettant des déceptions les plus cruelles pour continuer à avancer, à progresser. La vie d'un footballeur professionnel n'est pas à priori des plus à plaindre. Les sommes astronomiques proposées et engrangées tout au long d'une carrière, ne peuvent, seules, servir d'excuse aux simples dérapages verbaux, attitudes provocantes ou encore erreurs de jeunesse. Il en est, et heureusement, qui ont su plus ou moins longtemps, passer outre le mercantilisme obscur pour présenter le bilan venu, une carte de visite à la fois fournie, et vierge d'aspérité tel un crâne barthézien. On les appelle les Seigneurs. Edwin van der Sar en fait partie.

Dieu est-il Batave ?

Samedi, le grand Edwin va pénétrer une dernière fois sur une pelouse, pour mettre un terme à une exceptionnelle carrière débutée en...1992. Et oui mon gars, ça fait une paille!! On peut facilement imaginer l'émotion qui va l'envahir, quand il va voir 80 000 spectateurs hurler, scander son nom, apercevoir des drapeaux néerlandais, des tifos à son effigie, sans parler des derniers messages d'amour de ses fans!! Et bien comme à son habitude il n'en laissera rien paraître. Concentré à 200 % sur le dernier match qu'il va disputer, qu'il va vouloir gagner, il gardera son flegme légendaire pour se montrer une ultime fois irréprochable, mesurant humblement la chance qu'il a de pouvoir vivre de tels moments. Tu vas m'dire, on peut difficilement mieux terminer une carrière que par une finale de la Ligue des Champions ? C'est vrai. Mais tu sais mon ami, il n'y a pas de hasard, et si ça se termine comme ça, c'est sûrement qu'il l'a mérité. Sauf tout le respect que j'ai pour l'immense Barça, moi j'aimerais bien qu'il la gagne la coupe aux grandes oreilles Edwin. Juste une dernière fois, avant de nous dire au revoir. En tous les cas, il nous manquera...

Sa fiche

Palmarès

Avec l'Ajax Amsterdam

Vainqueur de la Ligue des Champions en 1995
Vainqueur de la Coupe intercontinentale en 1995
Vainqueur de la Supercoupe de l'UEFA en 1995
Vainqueur de la Coupe UEFA en 1992
Champion de Pays-Bas en 1994, 1995, 1996 et 1998
Vainqueur de la Coupe des Pays-Bas en 1993, 1998 et 1999
Vainqueur de la Supercoupe des Pays-Bas en 1993,1994 et 1995

Avec la Juventus de Turin

Vice-Champion d'Italie en 2000 et 2001
Vainqueur du Trophée Luigi Berlusconi en 2000 et 2001
Vainqueur du Trophée Birra Moretti en 2000

Avec Fulham

Vainqueur de la Coupe Intertoto en 2002

Avec Manchester United

Vainqueur de la Ligue des Champions en 2008
Vainqueur de la Coupe du monde FIFA des clubs en 2008
Champion d'Angleterre en 2007, 2008, 2009 et 2011
Vainqueur de la Coupe de la Ligue anglaise en 2006 2009 et 2010
Vainqueur du Community Shield en 2007 et 2008 et 2010

Récompenses individuelles

Meilleur gardien du championnat des Pays-Bas de 1994 à 1998
Meilleur gardien de la Ligue des Champions 2008-2009
Meilleur gardien de club désigné par l'UEFA en 2009
Nommé dans l'équipe type 2010-2011 de Premier League
Record personnel : 1334 minutes sans encaisser de but en Premier League

Kirk Freemam