Foutebol
Foutebol
Le foot qui s'amuse à réfléchir


5 bonnes raisons de mater Nice-Marseille !


L’OGC Nice (5e) accueille Marseille (3e) ce dimanche après-midi, dans un derby de la Méditerranée qui sent déjà la poudre.


5 bonnes raisons de mater Nice-Marseille !

Tout Nice l’attend. Plus encore que les autres années, où l’affiche était déjà la plus prisée… Pour la seconde fois de la saison (après Paris), le Ray devrait afficher complet – malgré l’absence des supporters marseillais.

1- Une place sur le podium en jeu !

Cette saison, la partie revêt un sacré enjeu sportif entre Marseille et Nice. En effet Nice actuellement 5e du championnat à seulement 3 points de l’OM, actuel 3e de Ligue 1 pourrait tout simplement lui chiper son bien grâce à une différence de buts favorable, +8 pour les aiglons et +2 seulement pour les phocéens. Pour les marseillais les choses se corseraient sérieusement en cas de défaite puisque Saint-Étienne et Lille leur collent à l’arrière-train.

2- L’affiche préférée des niçois !

Sans surprise, ce derby méditerranéen entre l’OGC Nice et OM est celle qui attire le plus de monde au stade du Ray. Sur les dernières années c’est l’affiche qui a attiré le plus de monde dans les tribunes comme en atteste cet histogramme mis en ligne par Nice-Matin.

5 bonnes raisons de mater Nice-Marseille !

3- Le match a déjà commencé en coulisse

Si l’enjeu sportif de cette rencontre est capital pour le club marseillais qui ne peut se passer de la Ligue des champions une saison de plus, celui-ci a bien failli passer au second plan face aux péripéties judiciaires. Estimant « ubuesque » la décision du ministère de l’Intérieur d’interdire le déplacement de ses supporters au stade du Ray, l’OM avait introduit deux référés. Mais le tribunal administratif lui a donné tort, validant donc le fait que ce match au sommet va se jouer uniquement devant 18.000 supporteurs niçois. Coup dur pour les phocéens qui espéraient le soutien des leurs.

4- Le retour du crack

Du côté niçois, la bonne nouvelle de la semaine, c’est le retour de l’Argentin Dario Cvitanich. Le meilleur réalisateur niçois (12 buts) avait été victime d’une lésion musculaire à la cuisse début février, puis d’une rechute. Certes le cador argentin ne sera certainement pas titulaire mais son influence morale et technique aura son importance dans le match de cette après-midi d’autant qu’il avait déjà planté lors du match aller au Vélodrome (2-2).

5- L’OM bête noire de Nice

Si Nice semble partir légèrement favori de ce match tant Marseille galère à produire du beau football, il faut tout de même regarder dans l’historique de cette confrontation pour s’apercevoir que Nice réussi plutôt bien à Marseille. En effet l’OM est la bête noire des Aiglons puisque les Phocéens leur ont infligé 47 défaites en 89 confrontations, plus que n’importe quelle autre équipe de L1. Pire encore l’OM a gagné 8 de ses 11 dernières confrontations officielles avec Nice (2 nuls, 1 défaite).

Le match s’annonce prometteur entre une équipe joueuse et en pleine bourre et une autre en plein doute mais qui réussit régulièrement à sortir son épingle du jeu face aux niçois.