Foutebol
Foutebol


Soldado, fer de lance de Valence

Au mois de novembre en Espagne il n’y avait pas que Messi et Ronaldo. Roberto Soldado, le buteur et capitaine de Valence était en grande forme avec un doublé contre le Real et 4 buts en Ligue des Champions.


David Villa parti au Barça ? Pas grave. David Silva à Manchester City ? On s’en fout. Juan Mata exilé à Chelsea ? Juan qui ? Roberto Soldado est en train de tous les faire oublier. Si le FC Valence se porte à merveille en championnat et pourrait sortir Chelsea ou Leverkusen en Champion’s League, il le doit en grande partie à son buteur. Auteur de 5 buts en 5 matchs de poules, dont un triplé contre Genk et une talonnade magnifique contre Leverkusen, il sera l’atout numéro un du club qui ira jouer sa qualif’ sur le terrain des blues. Soldado en est aussi à 8 buts en 13 matchs de championnat et Valence se trouve 3ème derrière les deux intouchables. En gros il est leader du championnat de 18 équipes que le Real et le Barça ont quitté.

Un Real Madrid qui doit se mordre les doigts d’avoir laissé filer son ancien futur crack. Enfin peut-être pas, ils ont quand même Benzema et Higuain. Roberto Soldado s’inscrit dans la longue lignée des joueurs sortis de la Castilla, et que le Real ne conservera pas. Après Eto’o, Mata ou Negredo, Soldado n’aura jamais vraiment sa chance en équipe première. Issu du centre de formation en plein cœur de la période Galactique, il n’avait aucune chance de s’imposer au milieu des Raul, Ronaldo et autres Robinho ou Owen. Et de toute façon Florentino Perez n’avait pas l’intention de la lui laisser. Il est alors envoyé pour la saison 2006/2007 chez les bouchers d’Osasuna. Il parvient à planter 11 buts en 30 matchs de championnat. Une saison galère pour les Basques qui bataillent pour terminer 14ème du championnat. Mais la saison de Soldado est marquée par ses deux premières sélections en équipe d’Espagne. Il en profite aussi pour découvrir la coupe de l’UEFA, le club de Pampelune ayant fini 4ème la saison précédente.

De retour au Real pour la saison 2007/2008 il joue 5 matchs de championnat. L’attaquant espagnol est alors transféré chez les banlieusards de Getafe. Avec 13 buts pour sa première saison il sauve la place en Liga des Azulones qui terminent 17èmes. Il confirme ensuite en qualifiant Getafe pour la coupe de l’UEFA. Il marque 16 buts en seulement 26 matchs joués. Valence le recrute à l’été 2010 pour pallier le départ de David Villa. L’icône du club partie garnir son palmarès au Barça. Face à ce transfert, certains sont dubitatifs. Les fans du club Valencian doutent de la capacité du joueur à maintenir le club dans le haut de tableau. Ceux du joueur ont peur de le voir s’enterrer dans une équipe amputée de ses deux meilleurs éléments.

Tous des mauvaises langues. Soldado, pour sa première saison, prend les clefs de l’attaque des Chés. Et cette année il prend même le brassard de capitaine. Des performances qui ne lui ont pas permis, pour l’instant, de retrouver la sélection espagnole. Pourtant vu le niveau actuel de Fernando Torres et malgré Fernando Llorente, il y aurait la place à côté de David Villa. A défaut d’être réunis sous le maillot du Real, Soldado et Negredo, les deux rejetons de la maison blanche, pourraient peut être bientôt former le duo d’attaque de la Roja.


Posté par William Borel le Lundi 5 Décembre 2011
Nombre de vues : 934