Foutebol
Foutebol


PEF

Pierre-François Martin-Laval est un acteur, réalisateur et metteur en scène français né à Marseille. Il n'aime pas le foot. Un Marseillais qui n'aime pas le foot, c'est un peu comme un Belge qui n'aime pas les frites ou un Corse qui n'aime pas le saucisson. Ou un Japonais qui n'aime pas le karaté . Ou un motard qui n'aime pas les casques... Enfin tu vois quoi...


Comment t'as fait à l'école pour passer à côté du foot ?

PEF - A l'école, je ne suis pas complètement passé à côté. Je pense que j'étais encore un garçon normal. J'adorais y jouer. On me mettait gardien, parce que j'étais le seul à accepter de plonger. Le sol était en bitume faut dire. AU C.E.S, ça allait encore aussi, j'aimais beaucoup y jouer à la sortie entre 17 et 18h. Comme ça je reculais le moment de faire mes devoirs. Et puis avec mes copains, on jouait sur un petit parking, alors y'avait pas besoin de courir comme un débile 90 mètres dans un sens puis dans l'autre parce qu'un con avait intercepté la balle avant toi.


Est-ce que tu as essayé de t'y mettre au foot quand même ?

- Bien sûr ! Ma mère m'a même inscrit au SMUC à Marseille. Je suis gaucher. Alors on m'avait mis ailier gauche, mais je jouais du pied droit. Je ne sais pas pourquoi. D'ailleurs , cette année j'ai joué à un sport rigolo : du foot sur un terrain de squash, ça se déroule à 2 contre 2. Et mon bon frère m'a révélé qu'en fait je jouais beaucoup mieux du pied gauche.


PEF

Est-ce que tu en as souffert avec tes camarades du genre "ils se moquaient de toi" ?

- J'ai beaucoup souffert tu veux dire. Parce que dans mon équipe du SMUC personne ne me passait la balle. Personne ne m'adressait la parole du reste. En sport, on ne parle pas aux mauvais. J'aurais eu besoin que l'entraîneur me prenne en main. Mais il a préféré s'occuper des bons. Y'a des gens comme ça. Ma mère payait pour rien du coup. Je vais peut être songer à demander remboursement je pense.


Pourquoi tu n'aimes pas le foot ?

- Parce que Shumacher a cassé les dents à Batiston pardi !!! Quelle question ! Ce match, je l'ai vu avec mon petit voisin allemand. j'avais parié pour la France et lui pour l'Allemagne curieusement. Un gros pari. Cinq francs. A quelques minutes de la fin, sûr de gagner, je faisais marronner sadiquement mon petit voisin. La suite on la connaît.


As tu quand même déjà regardé un match ?

- Mais je viens de te le dire !

As tu déjà été au Vélodrome ?

- Petit j'étais voisin du président de L'OM, alors il n'était pas rare de voir Marius Trésor dans ma traverse. Ado, j'allais au Velodrome. Au Virage nord bien sûr. C'est là qu'il y avait l'ambiance. J'étais impressionné. Les Ultras ils faisaient des feux dans les gradins , carrément.


PEF

As-tu vu la finale de 98 quand on est champion du monde ?

- Pendant la finale, j'étais comme tous les étés à cette période là, à Cimiez, au festival de jazz. Cette année là, c'était particulier parce que ma petite amie de l'époque y jouait. J'étais fier. Elle était batteur. Après son concert, Yuri Buenaventura l'a invité à jouer des percus sur scène avec son groupe immense. J'étais fier. J'entendais des cris dans le jardin d'à côté. Y'a trois scènes à ce festival. Et je voyais le public diminuer pour le concert Salsa de Buenaventura et ma copine. Les cris à côté s'intensifiaient. J'entends des "Zidane marque" ! y'a DEUX UN ! Je commençais à avoir comme le cul qui gratte. Je me disais je vais pas trahir ma petite amie et aller voir un match à côté pendant qu'elle joue avec le grand Yuri. A côté ils avaient annulé un concert et dressé un écran géant pour la Finale. Alors, j'ai attendu sagement la fin du concert, puis j'ai foncé et vu Zidane marquer le dernier but.

PEF

Un Marseillais qui n'aime pas le foot, c'est un peu comme un Belge qui n'aime pas les frites ou un Corse qui n'aime pas le saucisson ? Ou un Japonais qui n'aime pas le karaté ? Ou un motard qui n'aime pas les casques... Enfin tu vois quoi...

- Le seul qui n'a rien compris dans tout ça c'est le motard. Les autres, c'est pas bien grave non ? Je me demande si ça existe un Belge qui n'aime pas les frites. Remarque, est-ce que ça existe vraiment un Japonais ? Les Corses, j'en parle pas. On n'a pas le droit.




BEST OF BIO PEF

Télévision
  • La Grosse Émission (1997-1999) sur Comédie !
  • Nulle Part Ailleurs (1999-2000) sur Canal+
  • Jamel Show (2000) sur Canal+
  • On parle pas des Robins des Bois


Cinéma
Acteur
  • La Fille sur le pont (1999) de Patrice Leconte
  • Astérix & Obélix : Mission Cléopâtre (2002) de Alain Chabat
  • Le Bison (et sa voisine Dorine) (2003) de Isabelle Nanty
  • Casablanca Driver (2004) de Maurice Barthélémy
  • Un ticket pour l'espace (2006) de Éric Lartigau
  • Essaye-moi (2006) de Pierre-François Martin-Laval
  • Ratatouille (2007), voix française de Emile dans le film du studio d'animation Pixar
  • Vilaine (2008) de Jean-Patrick Benes et Allan Mauduit
  • Modern Love (2008) de Stéphane Kazandjian
  • King Guillaume (2009) de Pierre-François Martin-Laval
  • Cinéman (2009) de Yann Moix
  • Les Meilleurs Amis du monde (2010) de Julien Rambaldi
  • Une folle envie (2011) de Bernard Jeanjean

Réalisateur
  • 2006 : Essaye-moi
  • 2009 : King Guillaume

Théâtre
Comédien
  • Georges Dandin (1991, Mise en scène S. Brisé)
  • Le bébé de Monsieur Laurent, de Roland Topor (1991, Mise en scène Jean-Christophe Berjon)
  • On garde le moral (1992, Mise en scène par A. Halimi)
  • Un couple ordinaire (1993, Mise en scène par R. Kuperberg)
  • Reniflard and Co. des Marx Brothers (1993, Mise en scène Jean-Christophe Berjon)
  • La mouette (Mise en scène par Isabelle Nanty)
  • L’arbramouche (Mise en scène par V. Martin)
  • L’ascenseur (1994, Mise en scène M. Henada)
  • Mémoire et intamarre (1995, Mise en scène V. Martin)
  • Le goût de la Hierarchie (1996, Mise en scène Édouard Baer avec Isabelle Nanty)
  • Les caprices de Mariannes (1996, Mise en scène Jean-Paul Rouve)
  • Robin des Bois d'à peu près Alexandre Dumas, d’après Alexandre Dumas (1997, Mise en scène Pierre-François Martin-Laval)
  • Spamalot, (2010, Mise en scène Pierre-François Martin-Laval)

Metteur en Scène
  • Capri c’est pas fini avec Kad et Olivier (1998, au Café de la Danse)
  • Éric et Ramzy (1996-1998, au Bec Fin, au Café de la Gare, au Splendid et au Palais des Glaces, Olympia et tournée)
  • Robin des Bois d'à peu près Alexandre Dumas, (1997, au Théâtre de la Gaîté-Montparnasse et Splendid)
  • Kad et Olivier (1999, au Café de la Danse)
  • Patrick Bosso Exagère (2000, au Palais des Glaces)
  • Spamalot (2010, au Théâtre Comedia)
  • 2011 : Simplement Complexe de Philippe Elno, Comédie de Paris




Posté par le Samedi 10 Mars 2012
Nombre de vues : 1902

Nouveau commentaire :