Foutebol
Foutebol


Homs, not sweet Homs

Parfois, le foot s'efface pudiquement devant la marche frénétique de l'histoire. A Homs, les snipers ont pris le dessus sur les titulaires de frappes de mule. En France, le King tente de peser sur les Présidentielles...



Connaissez-vous le Al-Karamah SC ?

C'est l'un des plus beaux palmarès du football syrien. Huit fois champion, huit coupes nationales, une fois finaliste de la Ligue des Champions asiatiques (défait par les Coréens de Jeonbuk Hyundaï Motors en 2006, et ouais !), le club est celui de la ville de Homs.

Al-Karamah c'est un peu le Lyon syrien. Depuis 2006, les Homsites ont confisqué le titre de champion – quatre de suite – après deux places de dauphin. En 2010, date de la dernière compétition achevée, avant la guerre civile donc, il a dû céder le fauteuil à Al Jaish Damas, club de la capitale. De là à y voir une corrélation...

Même si, selon nos lointaines informations et sans vouloir préjuger de leur état d'esprit, les supporters d'Al-Karamah SC auraient tendance à fouetter d'autres chats actuellement, qu'ils auraient réduit leur champ de pensées à des questions primaires genre : traverser la rue sans se faire canarder par exemple, les lecteurs de Foutebol, pour qui la vie la vie n'est pas toujours simple non plus, peuvent leur adresser une pensée aussi solidaire qu'émue.

Un petit coucou via Facebook est possible ici :
- http://www.facebook.com/pages/Al-Karamah-SC/144703998903808?sk=wall



Eric the King - Facebook
Eric the King - Facebook

Humectez votre doigt, ami, et tournez la page virtuelle de votre magazine préféré.

Toujours à propos de solidarité, que pourrait-on faire pour le directeur sportif du Cosmos de New York ?

Enfin je veux dire l'entraîneur de l'équipe de France de foot de plage...

Mais si, le mec avec l'accent impayable qui sort avec l'une des filles adoptive de Michel Serrault dans le Bonheur est dans le pré ... Rhôôô vous savez bien, celui qui a été élu joueur du siècle par les supporters de Manchester United...

The King quoi !
Le 7 ! Le bébé de Ken Loach, celui qui trouve qu'Henri Michel est un sac à merde, le mec de Rachida Brakni, celui qui peut faire trembler le système bancaire en invitant les gens à vider leur compte en une journée, celui qui a traité ses spectateurs de la pièce Ubu enchaîné de « public de merde, petit bourgeois » au théâtre d'Arcachon fin février ... C'est bon ?

Début janvier, le peintre Éric Cantona s'est également lancé dans la campagne présidentielle en voulant porter le débat sur la question du mal logement, aux côtés de la Fondation Abbé Pierre.

"Mon objectif est de recueillir 500 signatures au moins... Elles me permettront de porter un message simple mais clair : un message solidaire et puissant. Un message attendu par des millions de familles dont on oublie les souffrances". Bien.

Un petit recadrage sur Facebook serait bien perçu. Il a l'air, comment dire... dispersé, ces temps-ci.

- http://www.facebook.com/#!/pages/ERIC-CANTONA/229721150371253


Un ami commun, actuellement dans le brin

Enfin, puisqu'il est si bon d'être bon, pendant que vous y êtes, vous pouvez faire un ultime geste de classe en direction d'un ami commun, actuellement dans le brin.

Sûr que cet homme apprécierait un Poutou, comme on dit à l'usine...

- http://www.facebook.com/#!/profile.php?id=100000581948086


le Dimanche 11 Mars 2012
Nombre de vues : 1243

Nouveau commentaire :