Foutebol
Foutebol


Casillas Iker | Pas Nini

31 ans / 1m85 / gardien de but au Réal Madrid / International Espagnol


Casillas Iker | Pas Nini
Monsieur Casillas est le gardien de but et le capitaine du Réal Madrid, l’un des plus prestigieux club de foutebol du monde.
Monsieur Casillas est le gardien de but et le capitaine de l’équipe nationale d’Espagne, meilleure nation de foutebol de ces dernières années.
Monsieur Casillas possède un palmarès hors pair : 4 Ligas, 3 Supercoupes d’Espagne, une Coupe du Roi, 2 ligues des champions, une Supercoupe d’Europe, 2 Coupes Intercontinentales, un mondial des moins de 20 ans, une Coupe du Monde et un Euro.
Monsieur Casillas a été élu meilleur gardien de l’Euro 2008 et du Mondial 2010.
Monsieur Casillas est le plus capé des foutebolleurs espagnols.
Monsieur Casillas est considéré, par d’aucuns, comme le plus grand gardien du monde.
Monsieur Casillas est une légende vivante du foutebol Ibérique.
Monsieur Casillas est surnommé « San Iker » que je peux traduire (grâce à ma parfaite maîtrise de la langue de Cervantes) par « Iker, le saint ». On le considère donc comme un ange Gardien capable de miracles. Excusez du peu !
Monsieur Casillas a sa statue au Musée de cire de Barcelone.
Monsieur Casillas a une avenue qui porte son nom dans la ville de Mostolés.
Monsieur Casillas est loué pour ses qualités morales et ses valeurs humaines.
Monsieur Casillas dispose de revenus très conséquents qui lui permettront de prendre une retraite confortable et luxueuse avant la quarantaine.
Monsieur Casillas a une gueule d’ange et un corps d’athlète.
Monsieur Casillas partage sa vie et son lit avec une créature de rêve, la célèbre journaliste espagnole Sara Carbonero.

Quand on analyse rapidement les choses, on peut considérer qu’Iker a assez peu de raisons objectives de se plaindre de l’existence.
Le pedigree de ce garçon, nous rappelle cruellement combien les choses sont injustement réparties et les hommes inégaux.
Loin de moi, l’idée de cultiver une quelconque jalousie à son égard.
Il se trouve que, pour ma part, je n’ai pas beaucoup de raisons de me plaindre.
J’écris dans un des plus grands sites de foutebol du monde lequel m’octroie une rémunération que je qualifierais d’indécente.
J’ai un physique assez irrésistible qui me vaut d’être l’objet d’abondantes et permanentes propositions où la beauté le dispute à la perversion.
Je suis doté d’une intelligence rare (mon QI serait supérieur à celui de Ribéry).
Quand à mes capacités sportives, je tiens à signaler que j’ai quand même joué en junior régional à Magné et j’ai toujours considéré que, si j’avais voulu, une carrière brillante me tendait les bras.
Non, pour être franc, c’est pour toi, ami internaute, que je m’inquiète.
Amuse-toi à remplacer le nom de Casillas par le tien (dans la liste ci-dessus) et essaye de mesurer ton degré de réussite.

[…]

A y’est !? Et oui ! C’est moche, n’est-ce pas !
Comment est-il possible que tu aies si peu quand Casillas a tant ?
Je t’imagine, un peu désespéré devant l’inanité de ta triste existence, en quête d’une corde ou d’un fusil à pompe pour en finir enfin.

Stop !

Certes ta vie est minable mais dis-toi bien que l’archange Iker a son lot de tracasseries.
J’ai mené une enquête approfondie auprès de l’entourage du joueur.
Cinq semaines d’investigations à fouiller ses poubelles, à questionner son coiffeur et son dermatologue.
Et bien, mon opiniâtreté journalistique a porté ses fruits.
Sache, ami internaute, et je pense que ce scoop est de nature à te remonter le moral des chaussettes, que Casillas souffre de Dysidrose.
C’est un eczéma palmo-plantaire aigu, chronique, quasi-permanent entre les doigts de pieds.
Ça n’a l’air de rien mais ça démange cette saloperie.
Monsieur Casillas passe des soirées à se gratter frénétiquement entre les orteils.

Casillas Iker | Pas Nini

Posté par le Jeudi 28 Juin 2012
Nombre de vues : 1011