Foutebol
Foutebol


Apologie de l'attaquant buteur

Pourquoi suis-je fan de l'attaquant buteur ? Tout simplement parce que marquer des buts reste la finalité première du jeu de foutebol et que grâce à ces joueurs, doués de qualités physiques, techniques et mentales appropriées, ce sport trouve son aboutissement et de plus tout son intérêt.


Mais qui peut prétendre devenir un réel "scorer", un redoutable "striker", un dangereux "serial buteur" ? Qu'attendra-t-on de ce joueur ô combien particulier?

Tout d'abord, situons le dans le jeu proprement dit.
Notre attaquant devra s'illustrer sans arrêt par un "jeu sans ballon" intelligent fait d'appels, contre appels, vifs, surprenants, déstabilisants, un "jeu en pivot" efficace nécessitant contrôles orientés, poitrines ou pieds, enchainés de passes volleyées, tout cela agrémenté d'un jeu de corps irréprochable pour la protection du ballon, l'adversité étant toujours très proche et pressante.

Hors des 16,5 mètres, il devra ponctuer tout ce travail préalable de tirs aux buts mettant en valeur sa qualité de frappe des deux pieds aussi soudaine que puissante.

Sur les ballons dits "en profondeur", sa vitesse devra être plus performante que celle de ses adversaires. Son duel avec le gardien deviendra décisif. Demandez à tout attaquant si le fait de se présenter seul devant le portier adverse est synonyme de but. Certainement pas !! Gagner ce duel demandera, lucidité, maîtrise de soi, esprit de décision en plus des qualités physiques et techniques telles que la vivacité du geste, le sens du dribble et le touché de ballon approprié.

Maintenant, sur une phase de jeu arrêtée telle qu'un "corner", comment notre attaquant s'imposera t- il afin d'être décisif ?
Il devra s'affirmer physiquement pour s'extraire d'un marquage serré voire illicite de son adversaire direct. Alors il anticipera par un déplacement vif et cohérent qui lui permettra de devancer ses opposants à la chute du ballon.

Là, je vous ne dis pas encore les qualités physiques et mentales requises dans un tel exercice. L'envie de scorer, la détermination, l'agressivité additionnée à la détente verticale. Je vous rappelle qu'un défenseur peut se contenter d'une quelconque déviation pour éloigner le danger ! Notre attaquant, lui, aura un objectif à cadrer d'où le besoin de "chapeauter puissamment" le ballon de la tête.

Dans une surface de réparation du but adverse , si vous n'êtes pas un attaquant déterminé, courageux dans le combat physique, engagé, anticipatif, opportuniste, vous aurez bien du mal à exister.

Par contre si vous ajoutez à cela la vivacité dans l'enchaînement contrôle frappe, la maîtrise de la reprise de volée ..., la malice d'un vieux singe devant le but là ... vous vous appelez Lionel Messi ! Et alors là...

Chapeau the artist !

Bernard Pougnard



Posté par Bernard Pougnard le Samedi 14 Avril 2012
Nombre de vues : 1241